interview

Angélica Brise à la radio, partie 3

Troisième et dernière partie de l'entretien donné à Marion de Radio Alto au sujet d'Angélica Brise contre les Dragons
L'auteure Minuit et l'illustratrice Nathalie Le Reste parlent de la conception du livre, de la littérature jeunesse et font même une incartade sur la cuisine, passion de l'héroïne du roman.
Un interview fort sympathique à découvrir en podcast sur notre chaîne YouTube.

Et pour les retardataires :
Lien vers la première partie de l'entretien >> Partie 1
Lien vers la deuxième partie de l'entretien >> Partie 2

Et pourquoi pas vous abonner à notre chaîne YouTube et même à notre blog !!

Angélica Brise à la radio, partie 2

Voici la deuxième partie de l'interview donné à Radio Alto par Minuit et Nathalie Le Reste.
Pour ceux qui auraient raté la première partie, c'est par ici : LIEN.

Nathalie nous parle des illustrations et de ses sources d'inspiration qui vous feront voyager dans le temps jusqu'à un livre très ancien…
Minuit évoque sa collaboration avec Nathalie, mais aussi avec Bérengère Bouffaut, directrice de collection et correctrice, ainsi que son parcours éditorial.

 

 

À suivre dans une troisième et ultime partie.

Angélica Brise à la radio, partie I

Il y a quelques mois, Radio Alto a invité Minuit et Nathalie Le Reste, respectivant auteure et illustratrice d'Angélica Brise Contre les Dragons, pour parler du premier dit de cette magifique trilogie.
Pour ceux qui auraient raté ce passionnant échange, le voici… ou plutôt en voici déjà la première partie. Minuit nous y confie son amour pour les mots et vous dévoile la quête que s'est fixée Angélica.

L'audio est de Radio Alto, la vidéo de nos lutins et les images qui viennent l'agrémenter sont issues de Pixabay.

Régalez-vous !

Et pour acquérir Maître Kram, c'est par là : LIEN.

La suite c'est ICI.

Interview : Anthony Boulanger pour Contes nippons

Anthony boulangerBonjour Anthony. Tu es l’auteur de « L’Empereur solitaire et le Cadeau du corbeau rouge » paru dans l’anthologie Contes nippons. Sans trop en dévoiler, de quoi parle ta nouvelle ?

Bonjour ! Le texte met en scène Ying-Long, un dragon japonais âgé et sage, mais seul depuis trop de siècles. Pour y remédier, il cherche conseil auprès de Samjok-o, le corbeau à trois pattes qui vit avec le soleil. L’oiseau va l’emmener dans son sillage à la rencontre de différents êtres et créatures qui pourraient devenir l’Impératrice du grand dragon.

Comme cela a été annoté dans le texte, ta nouvelle côtoie de nombreuses cultures. Ce pluriculturalisme est-il une source traditionnelle de richesse pour ton imaginaire ou as-tu fait des recherches spécifiques pour ce travail ?

Oui, aux deux questions ! Se mettre à l’interface de différentes mythologies par exemple, travailler sur leurs points communs et leurs différences est particulièrement inspirant dans mon cas ! Le mythe du Déluge, les serpents géants, les divinités et leurs attributs (la foudre en particulier), sont autant d’exemples de ces zones de recouvrement qui m’intéressent. Pour ce texte particulier, au-delà des créatures communes aux différentes cultures asiatiques, j’ai réalisé des recherches particulières autour des symboliques et des comportements qu’on pouvait attribuer aux kitsune pour ne citer qu’eux !

La quête de l’âme sœur est-elle, à ton sens, un indispensable de la nature humaine ?

C’est une question à double tranchant ! C’est un indispensable pour certaines natures humaines selon moi, qui permet de s’accomplir, de se révéler, de se dépasser. Dans la plupart de mes récits, c’est devenu un thème récurrent, un moteur pour les protagonistes (ou les antagonistes également !). Explorer ainsi les facettes des réactions des personnages par rapport à cet impératif que eux peuvent ressentir ou la recherche de cet idéal qu’ils n’ont pas trouvé, qu’ils ont perdu, ou qu’on leur a arraché est un puissant outil de narration !

 

Couverture finale corrigee

Couverture de Julia Pinquié

Lire la suite