Portraits

Cette catégorie regroupe les portraits fait par les auteurs de certains de leurs personnages.

  • Myriam, de L'Atelier

    Dans son roman L'Atelier, l'auteure Florence Albouy Hamitri fait se rencontrer plusieurs personnages qui veulent s'essayer à l'écriture. Timides ou parfois trop exubérant, ils se réservent et n'osent pas toujours se dévoiler. Peu à peu, séance après séance, ils vont se libérer, se dévoiler, se découvrir, tout cela sous la tutelle de la bienvaillante Myriam dont Florence nous trace le portrait aujourd'hui :

    La cinquantaine dépassée et voluptueuse, Myriam est une femme hors norme, rayonante et pétillante. De mère malgache et de père irlandais, elle est née dans un avion entre Rio et Santiago. Ses parents saltimbanques l'ont emmenée à travers le monde. En grandissant, elle a suivi leurs traces. Elle est devenue une artiste touche-à-tout : danseuse, peintre, conteuse... Elle puise son inspiration dans toutes les disciplines et toutes les cultures. De son enfance globe-trotteuse et de son cheminement créatif, elle s'est forgé une philosophie de vie sur mesure, empreinte de spiritualité asiatique, d'hédonisme méditerranéen et d'une touche personnelle qui n'appartient qu'à elle...

     

    Fountain pen g3fed63869 1280

     

    Un caractère lumineux qui éclaire ce roman d'une véritable force et d'un aura puissant, de quoi contrer - pour un temps - la morosité ambiante.

    L'Atelier, un livre qui fait du bien !

    L atelier couverture 1

  • Portrait : Haruki (Contes nippons)

    Églantine Gossuin nous trace le portrait d'Haruki, le personnage principal de sa nouvelle « L'Esprit des pivoines » que l'on retrouve dans notre anthologie Contes nippons. Un magnifique récit riche de magie, de sorcellerie et d'esprit vengeur non dénué d'un propos féministe toujours d'actualité.

    Découvrons Haruki :

    • Sexe : femme
    • Signification de son prénom : « Soleil brillant »
    • Année de naissance : en 1257 le jour de Nichi Youbi soit le jour de l’astre solaire.
    • Lieu de naissance : Japon
    • Métier : apprentie herboriste
    • Animal préféré : Aki, son chat.
    • Ce qu’elle adore manger : les dorayakis – gâteau moelleux à la pâte de haricots rouges
    • Ce qu’elle déteste manger : de la morue !
    • Son porte-bonheur : sa pierre d’onyx – pierre de protection
    • Sa couleur favorite : le turquoise

    L esprit des pivoinesIllustration : Romane Gobillot

    Lire la suite

  • Portrait : Tiphaine de Monfort (Demain : Nos libertés)

    Avez-vous déjà exploré les dystopies de Demain : Nos libertés ?

    Non ? Pas encore ?

    Et si nos droits se voyaient brisés, écharpés par des interdits et des obligations impossibles ? C’est le principe de cette anthologie, toujours d’actualité.

    Aurélie Genêt et Hugues Blot ont écrit à quatre mains « Coupée en deux », ou quand la Capitale néglige la Province. Aujourd’hui, Hugues nous présente Tiphaine de Monfort, le bras droit de la Présidente française de sa nouvelle ; un portrait original en forme de court récit.

     

    Israel g04c8238d1 640

     

    Nous retrouvons Tiphaine de Monfort, la conseillère et amie de l’ex-présidente Charline Médrac, quelques années après la fin du mandat qui avait coupé la France en deux. Deux journalistes font le portrait de cette figure de la VIIe République.

    Lire la suite

  • Portrait : Helya de l'Héritage des Feä

    Après la Grande Fée des Contes des Deux Comtés, pour cette deuxième incursion auprès des personnages nés de l'imagination de nos auteurs et autrices, nous changeons d'univers, mais demeurons du côté des fées, ou plutôt des Feä avec l'une des héritières de ce peuple disparu : Helya. Cette héroïne a été créée par Delphyne Gwenn pour sa trilogie médiévale fantastique L'Héritage des Feä.

     

    9782490647446

    Mais laissons la place à Helya :

     

    Lire la suite

  • Le Grande Fée : Portrait

    Ce billet inaugure une nouvelle catégorie : les portraits des différents personnages qui traversent les publications des Éditions Kelach. Ces études de personnalités ont été réalisées par les auteurs eux-mêmes.
    Pour commencer, quoi de plus naturel pour des Lutins qu'honorer la Grande Fée que vous retrouvez particulièrement dans Contes du Grand Chêne d'Élodie Greffe qui nous parle de son personnage principal.

    Grande fee

    Illustration de Romane Gobillot

    La Grande Fée a eu plusieurs vies. Avant de rencontrer le Professeur, elle était Viviane, oui, oui, celle des légendes arthuriennes.

    C’est une femme grande, belle et intelligente, mais peu sûre d’elle. Elle aime occuper un poste de pouvoir comme la direction du Grand Chêne car elle aime avoir le contrôle sur les évènements, cela la rassure. Cependant, elle n’est pas forcément un bon dirigent car elle ne sait pas déléguer vu qu’elle a beaucoup de mal à faire confiance aux autres. Elle a toujours peur d’être déçue, rejetée, trahie et faire confiance est aussi une forme de perte de contrôle.

    Elle dort assez peu et relativement mal. Au Grand Chêne, elle passait l’essentiel de son temps dans la Grande Salle pour profiter un maximum de la verdure et de la lumière, les deux choses qui lui font le plus de bien. Elle aime les animaux et les enfants, et se pose comme leur protectrice, mais n’aime pas spécialement s’occuper d’eux au quotidien : les contraintes et l’aspect répétitif des choses l’ennuient rapidement. C’est pourquoi Big et Bang avaient une gouvernante. La Grande Fée apprécie avant tout sa liberté, le calme et la sérénité.

    La Grande Fée a une relation très particulière avec C., qu’elle connaît depuis très longtemps, un temps où les royaumes des Deux Comtés n’existaient pas encore. C’est à la fois sa plus proche amie et son ennemie jurée. C. est celle qui est la plus à même de la comprendre et celle qui la connait le mieux, mais, comme avec tous les autres, la Grande Fée se méfie d’elle. Elle n’arrive pas à lui faire pleinement confiance et veut asseoir sur elle son autorité afin de la contrôler, ce que C. ne peut évidemment pas tolérer. Les tensions entre les deux femmes seront telles que cela aboutira à une guerre.

    L’autre grand talon d’Achille de la Grande Fée est son côté fleur bleue. C’est une grande romantique, elle tombe amoureuse entièrement et passionnément. La Grande Fée est prête à tout par amour, le meilleur comme le pire. Elle fut très éprise du Professeur mais ce dernier, pour son grand malheur, n’était guère intéressé par les choses de l’amour. Cela causa sa perte en la poussant dans les bras du jumeau du professeur : le Néant qui vit dans l’amour de cette femme un moyen d’arriver à ses fins.

    ____________________

    Vous pouvez  retrouver la Grande Fée dans :

    big et bang     C3 grand chene     C2 terrible fee 3

     

Notre retour sur les Imaginales

Ig annonce imaginales 20224 2 1024x1024

Et bientôt aux Éditions Kelach :

Domino 2