Kelach

Sourtha

Si vous ne connaissez par l'univers d'Orobolan, nous vous invitons à le découvrir à l'occasion de la publication de la seconde édition du roman Sourtha en cette fin avril 2021.
Si chaque roman de cet univers peut se lire indépendamment des autres, Sourtha a la particularité d'être à l'origine de ce monde et des maux qui le rongeront pendant des millénaires.

Dans l'univers créé par Mestr Tom, ce premier tome est écrit par le novelliste et romancier Richard Mesplède. Il vous fait découvrir la civilisation avancée des Elios qui se pare d'une science magique leur permettant, entre autre, de se téléporter à travers des plateformes. Ils vivent essentiellement sur le continent de Sourtha et sont servis par les Belladones (issus du continent de Tialora - voir la Geste d'un Tisserand). L'organisation politique des premiers n'est pas sans faire penser à la Rome antique et inévitablement des complots et des conflits d'intérêts se trament dans les hautes sphères dirigeantes. Des tensions d'autant plus grandes que le fluide mystique qui est le fondement de leur science s'amoindrit et que la solution proposée par Pandore divise.
La tourmente qui s'annonce pourrait emporter avec elle les Elios, dont les enfants Mogdolan, Tholl et Elénia, à moins que leur destin ne soit tout autre...

Un magnifique roman entre manigances, aventures, traitrises, magie et cataclysme, qui bénéficie en plus des magnifiques illustrations du grand illustrateur qui n'est plus à présenter : Michel Borderie.

Afin de découvrir la plume de Richard Mesplède et les premisses de l'histoire nous ne vous offrons pas un, mais bel et bien deux extraits tirés du début de Sourtha (cliquer sur la couverture).

9782490647026

 

Interview : MINUIT, auteure d'Angélica Brise

Bonjour Minuit, heureux de t’accueillir au sein des Éditions Kelach pour ta magnifique trilogie : Angélica Brise Contre les Dragons. Peux-tu, en quelques mots te présenter ?

MinuitBonjour ! Je suis ravie de rentrer dans l’équipe des Lutins de Kelach.
Amoureuse des mots et des livres, depuis que je suis toute petite j’adore lire et inventer des histoires. Je ne sors jamais de chez moi sans un livre et un carnet.

Je vis à la montagne avec ma chatte (qui est une source inépuisable d’inspiration).

Angélica Brise Contre les Dragons
est mon premier roman publié.

 

Ta trilogie se déroule dans un monde imaginaire moyenâgeux. Peux-tu nous parler un peu de celui-ci et en particulier du rapport entre les Hommes et les Dragons ?

Tu as très bien défini le monde d’Angélica qui est, en effet, à la fois médiéval et imaginaire. Je me suis inspirée du Moyen-Âge dans la mesure où on ne trouve ni électricité, ni eau courante, ni voiture, ni gratte-ciel… D’un autre côté, ce Moyen-Âge n’a rien d’historique et un médiéviste y trouverait mille anachronismes. Dans ce monde, on trouve des objets ou des aliments qui n’existaient pas ou qui étaient rarissimes au Moyen-Âge. Je pense à des détails tout bêtes comme par exemple les tomates ou même les fourchettes.

Imaginaire, aussi, car comme dans toutes les histoires de fantasy, j’ai inventé des éléments qu’on ne trouve nulle part : des animaux comme les chats-écureuils ou des végétaux propres au monde d’Angélica.

Bien entendu, les animaux les plus « imaginaires » restent les Dragons. Chez Angélica, les Dragons et les Hommes coexistent mais ne vivent pas en bonne entente, loin de là ! Les Dragons dominent les Hommes et les maintiennent dans une sorte de servage : ils prélèvent des taxes chaque mois et enlèvent régulièrement leurs princesses qu’ils gardent prisonnières dans leurs antres… Autrefois, la condition humaine était pire encore car les Hommes ne détenaient pas le feu. Jusqu’au jour où une princesse nommée Promise dérobe le feu aux Dragons. Malgré tout, cette découverte n’a pas suffi à modifier le rapport de supériorité qui oppose les deux camps. C’est pour mettre fin à une telle injustice qu’Angélica part affronter les Dragons.

 

Angélica est une enfant du peuple avec une mère malade, un père disparu et de réelles difficultés à survivre. Une situation difficile dont elle va chercher à se sortir. Plus encore, elle cherche à sauver les Hommes des Dragons. Quel est son plan ?

Les Hommes ont souvent cherché à combattre leurs ennemis reptiliens par les armes. Angélica sait que ce n’est pas la bonne technique : les Dragons sont plus gros, plus forts, et mieux armés que les humains. Autant dire que ces derniers ne pèsent pas lourds dans la balance ! Angélica va donc chercher à les affronter de manière détournée : elle va se glisser chez eux pour les espionner et chercher à dérober le mystère de leur puissance. Elle espère découvrir un secret aussi important que celui du feu volé bien des siècles plus tôt par Promise. Un secret qui lui permettra de soigner sa mère et d’aider les Hommes à renverser les Dragons.

 

Angelica brise t1 1

 

Pourquoi avoir choisi des Dragons comme adversaires d'Angélica ? As-tu un intérêt particulier pour ces créatures ? As-tu un dragon fétiche – autre que ceux que tu mets sublimement en scène dans ton œuvre ?

Les Dragons sont des créatures qui me font rêver depuis toujours. Je me souviens, quand j’étais petite, je préférais jouer avec des figurines de dragons et de dinosaures plutôt qu’avec des Barbies… J’adorais regarder des documentaires sur les crocodiles et je passais un temps fou à attraper des lézards dans le jardin.

Je trouve que les Dragons sont des animaux extraordinaires car ils sont présents aux quatre coins de la Terre. On les retrouve partout, dans toutes les civilisations, dans les mythologies nordiques, celtes, grecques, germaniques, amérindiennes, asiatiques, africaines… Je trouve ça fou qu’une créature puisse être à ce point universelle !

Un dragon fétiche ? Je ne me suis jamais vraiment posée la question… Je pense immédiatement au Jabberwocky qu’on trouve dans le poème de Lewis Carroll (Alice de l’autre côté du Miroir). Et puis il y a le Maître Kram version peluche qui est devenu ma mascotte pour la série. Sans parler du dragon que je cache sous mon lit et que je nourris en secret avec des miettes de biscuit (mais chut ! N’en parle à personne !!).

Lire la suite

L'Ingénieur de Noël

Couv

 

Noël est encore loin me direz-vous…

Peut-être pas tant que cela, et l’avant Noël viendra encore plus vite !

Et qui dit avant Noël, dit aussi l’avent… comme un air de calendrier ou mieux…

Comme un roman jeunesse de l’avent.

Sucres d orge

À Kelach, c’est ce que nous vous proposons avec la formidable histoire du gnome Oblio et de la lutine Pilila. Figurez-vous que le Père Noël a un souci à sa mesure ou plutôt à celle des cadeaux qu’il doit transporter et qui sont si nombreux que son vieux traîneau a peine à les transporter. Aussi demande-t-il à son ami ingénieur le timide Oblio d’inventer un nouveau moyen de transport tout aussi écologique que son traîneau. Une mission qu’il va tenter de remplir avec l’aide de Pilila, mais aussi de nos jeunes lecteurs.

L’Ingénieur de Noël c’est 24 courts chapitres pour faire avancer l’histoire, à lire au rythme d’un par soir, du premier au 24 décembre, avant la conclusion à réserver pour le 25. Une lecture à faire en famille dès 5 ans, un instant à partager chaque soir dans l’esprit de Noël. Une lecture et un jeu, car dans chaque illustration du jour, un trèfle à 4 feuilles se cache… À vous de le retrouver. Sans parler de quelques autres surprises…

 

Jour 8

 

Une histoire d'amitié et d'entraide écrite parTyphaine Levillain et illustrée par ChaBarb à commander sur notre site, mais aussi chez votre libraire du coin de la rue ou sur de multiples plateformes en ligne. Existe aussi en e-book.

Découvrez le dernier tome
de la série des Contes des Deux Comtés

9782490647521

   Un roman qui clôture une ère de l'île aux deux royaumes,
aventure et magie pour les 8-12 ans.

Et n'oubliez pas notre campagne Ulule pour La Marche de l'enfant-saule