Appel à Textes : Nouvelles Graines

At legendes urbaines

AT Légendes urbaines

sous la direction de Clémence Chanel

 

Les éditions Kelach recherchent, pour leur collection Nouvelles Graines, des nouvelles sur le thème Légendes urbaines, entre 15 000 et 50 000 signes espaces comprises, pour un public à partir de 14 ans (en clair, pas de gore trop détaillé et pas dérotisme).

Voici une définition sur ce que recouvrent les légendes urbaines : Wikipédia.

 

Les légendes urbaines sont partout. Certaines traversent les siècles, d’autres naissent de nos jours.

Ainsi en est-il des légendes qui entourent la forêt d’Aokigahara au Japon, surnommée la forêt des suicides, de l’auto-stoppeuse fantôme, des alligators dans les égouts de Paris, du triangle des Bermudes, du vaisseau fantôme, mais aussi des biens connus Nessie et Bigfoot…

Qu’elles soient célèbres ou non, ces histoires peuplent notre imaginaire. À vous de nous les raconter ! Soyez originaux !

 

Vous manquez d’idées ? Nous vous invitons à visiter ce site : Légendes et Mythes Urbains.

 

Merci d’envoyer vos textes à nouvellesgraines.kelach@gmail.com avec pour objet « AT Légendes urbaines + Titre de votre nouvelle », et de préciser dans le mail de quelle(s) légende(s) vous vous êtes inspiré. Nous souhaiterions des textes sur des légendes déjà existantes.

 

Vous avez jusqu’au 31 août 2022 minuit pour nous envoyer vos textes.
Publication d’un recueil fin 2023.

 

Avant de nous faire parvenir vos œuvres, n’oubliez pas de jeter un œil aux consignes de nos appels à textes (format, taille, mise en page…) : CONSIGNES.

Au plaisir de vous lire !

Killer g96107fe4a 1920

Commentaires

  • ZeBlob
    • 1. ZeBlob Le 08/06/2022
    Bonjour,

    J'ai presque eu envie de participer à cet AT.
    Mais lorsque je vois dans les réponses des administrateurs une dizaine de fautes d'orthographe et de grammaire, je me questionne sur leur légitimité à juger les nouvelles reçues. A moins que le jury soit différent.
    Et puis, comme je l'ai lu plus haut, dix ans de droit ...!

    Cordialement,
    • clemence-c
      • clemence-cLe 28/06/2022
      Bonjour ZeBlob. Je viens de corriger les fautes que vous évoquez. Frédéric a bien conscience qu'il n'est pas le meilleur dans ce domaine, c'est pourquoi il laisse le soin aux correctrices de l'équipe de relire les textes sélectionnés et de les corriger (les commentaires sont malheureusement passés à la trappe et je vous promets que je serai désormais vigilante sur ce point). Si cela peut vous rassurer, cela fait presque 8 ans que j'exerce le métier de correctrice et je compte bien bichonner les textes qui seront sélectionnés pour cet AT. Bien cordialement, Clémence C.
  • Clara
    • 2. Clara Le 19/05/2022
    Bonjour,

    J'ai lu vos consignes, et j'aimerai être certaine de ne pas me tromper. La "courte présentation de l'auteur" à envoyer concerne bien uniquement les envois de roman ? Elle ne concerne donc pas cet appel à textes ?
    • Frédéric Gobillot
      • Frédéric GobillotLe 29/05/2022
      Bonjour Clara. En voici une très bonne question qui me laisse interrogatif. Dans l'absolu, en effet, une présentation de vous-même n'est pas totalement utile pour un AT sur des nouvelles. Un bio et biblio seront néanmoins demandées si votre texte est retenu. Toutefois, une courte présentation dans le corps du mail ou votre motivation à participer à cet AT n'est pas de refus. En attente de vous lire. Cordialement, Frédéric G.
  • Aude
    • 3. Aude Le 17/05/2022
    Bonjour
    Faut il rester dans les styles "fantasy" ou "science-fiction" comme pour les autres collections ? Je n'ai pas trouvé l'information pour cet appel à texte.
    Merci !
    Aude
    • Frédéric Gobillot
      • Frédéric GobillotLe 29/05/2022
      Bonjour Aude. Tous les styles sont acceptés tant qu'ils rentrent dans la catégorie imaginaire ou fantastique au sens large de ces termes. Ainsi, un écrit réaliste, même de type thriller angoissant, ne sera pas retenu. Un texte incorporant un élément irréel (esprit, créature, autre dimension, voyageur temporel ou dimensionnel, magie, etc.) sera éligible. Bien cordialement., Frédéric G.
  • Emma
    • 4. Emma Le 15/05/2022
    Bonjour,
    Est-il possible de participer à l'AT en étant mineur? Je n'ai vu aucune information à ce sujet.
    Merci d'avance pour votre réponse,
    Bonne journée
    Emma
    • Frédéric Gobillot
      • Frédéric GobillotLe 29/05/2022
      Bonjour Emma. Oui et non… Je m'explique. Il est probable que l'anthologie soit déconseillée aux moins de 14 ans selon la teneur des textes retenus. Il nous paraît donc difficile d'autoriser un auteur ou une autrice de moins de 14 ans à publier dedans. À partir de 14 ans, cela est donc possible, mais il nous faudra l'autorisation des deux parents pour publier le texte et la cosignature des deux parents et de l'auteur ou de l'autrice sur le contrat. Bien cordialement, F. Gobillot
  • Adèle
    • 5. Adèle Le 13/05/2022
    Bonjour, la nouvelle doit-elle être constituée exclusivement de texte, ou bien peut-on y incorporer des illustrations ?
    • Frédéric Gobillot
      • Frédéric GobillotLe 13/05/2022
      Bonjour Adèle. La nouvelle doit se limiter à un texte. Pour ce qui est des illustrations, comme dans nos deux dernières anthologies, nous verrons ensuite si nous en ajoutons ou non et de quelle nature. Au plaisir de vous lire. Frédéric G.
  • Geoffrey
    • 6. Geoffrey Le 18/04/2022
    Bonsoir,

    J'aimerais participer à votre AT, mais acceptez-vous les participants d'autres pays francophones que la France ?

    Cordialement.
    • Frédéric Gobillot
      • Frédéric GobillotLe 19/04/2022
      Bonsoir Geoffrey. Dans l'absolu oui, le seul souci est l'envoi des livres à l'auteur dont le coût pourrait être prohibitif selon le pays d'origine (mais pas forcément). Autre problème, l'incapacité de l'auteur à participer aux salons du livre, mais cela nous pouvons passer outre. Cordialement, Frédéric G.
  • Saüboisel
    • 7. Saüboisel Le 09/04/2022
    Bonjour, je suis ravie du thème de votre appel à texte que je trouve très inspirant. J'ai deux questions le concernant : la première, est-il possible d'opter pour une forme épistolaire ou journal intime, ou souhaitez-vous que le texte contienne des dialogues en plus de la narration ? La seconde, est-il possible de vous envoyer plusieurs textes (même si pour un participant il n'y aura forcément qu'une unique sélection) ?

    Merci et dans l'attente de votre réponse
    Cordialement
    L. Saüboisel
    • Frédéric Gobillot
      • Frédéric GobillotLe 09/04/2022
      Bonjour. Vous êtes totalement libre de la forme littéraire de votre nouvelle. Il vous est donc possible d'opter pour une correspondance si vous le souhaitez. La diversité des thèmes, des lieux, des époques, des styles et de la forme est une richesse pour une anthologie. Par ailleurs, si effectivement, il n'y aura pour un-e auteur-e donné-e qu'un unique texte de publié au sein de l'anthologie, il est possible de proposer plus d'un texte. Disons que proposer deux textes est raisonnable, trois acceptable, mais pas au-delà de trois. Cordialement, Frédéric G.
  • Marina
    Bonjour je suis tentée à participer à l’appel à texte sur les légendes urbaines.
    J’ai deux questions le concernant:
    Faut t’il que les légendes urbaines soit absolument « vrai » ou peut-on en inventer ? (J’ai déjà une idée en tête c’est pour cela)
    Ensuite, dans le cadre de l’envoi, il faut aussi une courte présentation du texte, des personnages et de soit ? Ou cela concerne seulement les manuscrits ?
    Merci d’avance pour vos réponses !
    • clemence-c
      • clemence-cLe 08/03/2022
      Bonjour Marina. Merci pour votre intérêt concernant notre appel à textes. Pour répondre à vos questions, nous aimerions des textes se basant sur des légendes urbaines réelles. Libre à vous ensuite d'inventer quelque chose de neuf autour de celles-ci. N'envoyez pas de présentation du texte, des personnages et de biographie, cela est réservé aux envois de romans. N'hésitez pas si vous avez d'autres questions. Bien cordialement, Clémence
  • urbain
    • 9. urbain Le 02/03/2022
    Bonjour, concernant l'AT légendes urbaines, quelles sont les contreparties pour l'auteur ? Exemplaires gratuits ? Droits d'auteur ?
    Car céder les droits pour 10 ans, c'est énorme, et pas très courant...

    Bien cordialement,
    Urb
    • Frédéric Gobillot
      • Frédéric GobillotLe 04/03/2022
      Bonjour Urbain. La durée n'est pas si exceptionnelle que cela. Pour ma part, lors de sélections de mes nouvelles pour des anthos, la durée allait de 7 à 10 ans, et elle peut même être à vie chez certains éditeurs (sigh). Nous avons choisi cette durée afin d'offrir aux titres une durée de vie acceptable. Pour la rémunération, nous travaillons exclusivement à compte d'éditeur. Ainsi, sur un roman ou une anthologie, nous reversons 8 % des ventes HT aux auteurs et autrices, ce qui implique, pour les anthologie, que ce pourcentage soit divisé entre le nombre d'auteurs et autrices. À cela s'ajoutent 2 exemplaires gratuits. La possibilité est aussi offerte aux auteurs qui le désirent d'acheter à tarif réduit des exemplaires qu'ils vendent ensuite à leur bénéfice (sachant qu'ils toucheront aussi les droits d'auteur sur ces achats). D'autres ne souhaitent pas bénéficier de cet avantage et, dans ce cas, pour leurs dédicaces, nous leur constituons un stock « Kelach », les bénéfices nous revenant alors (et eux touchent toujours leurs droits d'auteur). À noter qu'étant une petite structure, nous n'avons pas les moyens financiers pour défrayer les dédicaces et déplacements (sur salons ou en librairie), même si cette activité pour des auteurs inconnus est indispensable pour faire connaître leurs ouvrages et vendre des livres. Dernier point, ayant choisi d'être une association, les membres du bureau ne sont pas rémunérés, ni même défrayés pour leurs déplacements, les bénéfices retournent donc entièrement aux imprimeurs, correcteurs, illustrateurs, DC et salons. En espérant avoir répondu à vos interrogations. Cordialement. Frédéric G.
  • Tina
    • 10. Tina Le 02/03/2022
    Bonjour,
    Je suis très tentée de me lancer pour cet appel à textes sur le passionnant sujet des légendes urbaines. Devons-nous raconter la légende elle-même, stricto sensu, ou pouvons-nous raconter les origines de la légende ?
    En vous remerciant d'avance,
    Bien à vous,
    Tina
    • Frédéric Gobillot
      • Frédéric GobillotLe 04/03/2022
      Bonjour. La légende urbaine ne doit servir que de base à votre récit, vous ne devez pas juste nous raconter celle-ci. Il s'agit de tisser une nouvelle à partir de la légende que vous avez choisie. Vous pouvez donc aussi bien travailler sur ses origines, la décliner sur de nouveaux faits, confronter des individus à celle-ci ou tout autre idée qui vous passera par la tête. Bien à vous. Frédéric G.
  • Volodia
    • 11. Volodia Le 02/03/2022
    Bonjour,

    Concernant l'AT Légendes urbaines, à quelle date les auteurs seront-ils prévenus de la sélection de leur nouvelle ? Les droits sont-ils cédés ? Si oui, jusqu'à quand ?

    Cordialement,

    Volodia
    • clemence-c
      • clemence-cLe 02/03/2022
      Bonjour Volodia. Tout dépendra du nombre de textes que nous recevrons, mais nous estimons que les résultats seront annoncés fin 2022-début 2023. Les droits sont cédés pour une durée de 10 ans. Les textes publiés feront bien entendu l'objet d'un contrat entre les auteurs et l'éditeur. Bien cordialement, Clémence
  • Textes à la pelle
    Bonjour,
    Nous avons partagé cet appel à textes sur notre site internet https://textes-a-la-pelle.fr/.
    Nous vous souhaitons une bonne semaine !

Ajouter un commentaire

 

C'est bientôt ; deux de nos auteurs y seront
Elodie Greffe et Frédéric Gobillot

Dormantastique 2022

Nos prochaines parutions :

Lune bleue Eurami i